Tout l’intérêt des énoncés sonorisés…

Tous les énoncés du nouveau cahier numérique IParcours 6e 2019 sont sonorisés (sauf énoncés basiques). Cela concerne évidemment les énoncés de problèmes, mais aussi certaines consignes en géométrie et plus généralement tous les énoncés plus complexes que le simple « calcule… » ou « résous.. ». Ces fichiers audio sont accessibles en cliquant sur le petit « + » qui apparait dans le coin en haut à droite de chaque exercice.

On obtient ainsi la fenêtre qui liste les compléments attachés à l’exercice. Pour tous les exercices, on trouve en particulier un corrigé fixe et un corrigé animé (pour le cahier 6e 2019, tous les exercices sont corrigés par animation). Sur la capture ci-dessous, les corrigés ne sont pas accessibles car il s’agit d’une connexion sans identification. Pour y avoir accès, il faut s’identifier en tant qu’enseignant (inscription gratuite). Par contre, l’énoncé sonorisé de l’exercice est accessible pour tous.

En cliquant sur « Enoncé de l’exercice », on affiche en même temps l’exercice dans une pop up déplaçable et redimensionnable (sans pixélisation) et la barre de lecture de l’énoncé sonorisé.

Chaque fichier sonore commence par identifier le numéro de l’exercice et la page correspondant (on sait qu’il arrive à de nombreux élèves de se tromper dans le numéro des exercices à faire…). Pour la plupart d’entre eux, il s’agit ensuite de la lecture de l’énoncé. Cette lecture est soignée et uniforme pour l’ensemble du cahier. Dans l’exemple ci-dessus, le fichier sonore détaille également la façon dont le tableau est conçu, explicitant les en-têtes de chacune des colonnes. Là aussi, on sait qu’il s’agit d’une réelle difficulté pour certains élèves et pas seulement ceux qui sont dyspraxiques ou dyslexiques…

Sur cet autre exemple en géométrie, l’énoncé sonorisé peut aider un élève qui a des difficultés à synchroniser ce qu’il lit avec le maniement des instruments de géométrie. En effet, il peut écouter chaque instruction (plusieurs fois si nécessaire) et ainsi se concentrer sur la tâche de construction. Ceci peut être fait seul à la maison, sur un ordinateur ou une tablette dans la classe (avec un casque) mais aussi pour toute la classe si l’enseignant dispose d’un amplificateur pour le son.

Un certain nombre de difficultés des élèves en cycle 3 sont liées à une mauvaise lecture des énoncés. L’oralisation des énoncés ne supprime évidemment pas tous ces problèmes, mais elle offre un outil supplémentaire à disposition des enseignants.

Il est à noter que tous les énoncés du cahier « P’tit rusé » ont été oralisés de la même manière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *